dimanche 18 novembre 2012

No logo


A l'heure où seul le présent compte, corollaire de la bobotomisation des élites et de l'abrutissement des masses consommatrices, quelques hérétiques hantent les bouquinistes en quête de fragments de notre mémoire culturelle. 

Le site Biblio-Obs inaugure une chronique tenue par l'un de ses lecteurs, Alexandre Loeber : L'oublié de la semaine.



Cette semaine : l'ex-célèbre Gaston Calmette, directeur du Figaro qui fut révolvérisé par l'épouse du ministre des Finances, Joseph Caillaux...





 


L'excellent Bibliomane moderne a pour sa part institué l'Académie des oubliés, dédaignés, insignifiants. Quarante sièges sont à pourvoir, neuf auteurs ont déjà été officiellement réhabilités :

Siège n°1 : Désyr Ravon
Siège n°2 : Pierre de Dampmartin
Siège n°3 : Barnabé Farmian Durosoy
Siège n°4 : Charles Dejob
Siège n°5 : Madame Laugier de Grandchamp
Siège n°6 : Jehan Leblond
Siège n°7 : Léon Riffard
Siège n°8 : Guillaume Guéroult
Siège n°9 : Stanislas Famin




2 commentaires:

Bertrand Hugonnard-Roche a dit…

Merci chers amis de ce clin d'oeil à notre Académie pourtant si défaillante depuis des lustres ... nous avions bien commencé... puis le temps passe ... tout le monde oublie ! J'en étais presque même venu à penser que cette rubrique devenait inutile. Vous redonnez courage !

Je vais penser à inscrire un 10ème nom au wall of fame des ingratifiés de la vie !

Bonne soirée,
Bertrand
Bibliomane moderne

Le Bibliophile Rhemus a dit…

On a déjà bien du mal à connaître ceux qui ont laissé un nom !...